Y fo ke ou sava – Ousanousava

Voici un titre de l’album Tous les enfants du groupe Ousanousava. Cette chanson est chantée par Bernard Joron et ça fait lonnnnngtemps que je cherchais à la poster sur le blog afin de la partager avec vous mais je n’arrivais pas à trouver de vidéos sur le net.
La voici donc enfin, en espérant que vous l’apprécierez autant que moi ;-)
Vidéo postée par chocovany974

 

Lodèr mon péi – Ousanousava


un compteur pour votre site

web stats
Une chanson du groupe Ousanousava (mon groupe préféré comme tout l’monde le sait maintenant).

En survolant les anciens articles du site, je me suis rendue compte qu’elle ne figurait pas dans la section réservée au groupe, alors je rattrape ce petit oubli (mieux vaut tard que jamais n’est-ce-pas? :P)

Je vous laisse apprécier cette sublime chanson qui montre tout ce qui fait d’Ousanousava un des groupes réunionnais les plus talentueux… le don de faire passer des messages profonds et vrais tout en musique et en poésie.

Bien que les deux frères du groupe ne chantent plus ensemble aujourd’hui, Ousanousava est et restera mon groupe préféré et celui de nombreux réunionnais….

Vidéos postée par cilaorun.


Paroles:

Si ton lév un zistoir na rienk la pli pou rakonté
Dolo dan ton zié noir lé kom desuk dan tass kafé
Si ton po frison sou mon doi le soir la ni enden la pou kosé
Ton sévé ek brouyar kom loder roz sou la rozé

Zistoir mésié le foi la manz son foi ek un grin d’sel
Si ou la fin mange un doit mét desél sou la ké tourtrel
Dan’l temp té falé croir lété kom zistoir pér noel
Asoir c mon zistoir mi vé mélang ek un memzel

Nou té fébatail kan cot lavoir la boutik chinoi
Dan temp gramoun edgar défun clémen l’arzen CFA
Zordi ou lé en someil sat ou la di ma rakonté
Ou sen loder la tér kan la pli y comens tombé

La di kréol lé noir lé vilain y gaine mém pas koz fransé
En plis li boir lalkol li fim zamal li sen mové
Sakin na son défo mét pas kréol pli ba k’la tér
Lé méyér passe in két dan l’enterment kan demoun y plér

Gramoune si ou lété la
Ou noré rakonté
Lontemp un moun lété pov
Mé li té fé pas pitié
La di’a nou sa com margoz
Li va ni dou apré
Ladose en overdose
Le ban margoz la pou gaté

Okilé mon kaz en tol
Mon ban kamarad kréol
Sat kan la pli si la tol
Li di na poin lékol
Li té lév midi
Bonpé la tom dan lalkol
Pli fité l’asiz dan l’ékol
Amoin ek mon lombraz
Té kom soleil dan ni’d fourmi
Nou té zoué sem la mok en tol
Larzen zordi la rouv nou zépol

Oubli pa ton zasiét manzé
Oubli pa ton savat doi’d pié
Pa parské zordi ou lé mésié
Ou wa pi out l’identité
Ou la zoué sem mwin dan la pousiér out sévé conyé out sort la gér
Ton po couler roz blé bor’d mér

Son monmon mét pi kaplin
Son papa y sen la kisine
Ti frér debout dan sarét la pou agard lékol rentré
Sou son bra tavé son gouni
Pou son soméil lapré midi
Sra kom lombraz mon pié gouyav y fache kan soleil y sa dormi

Okilé mon kafrine la ter
Son ti ker pay
Son kor la limiér
Kafrine ar vien digdig mon pié
Ar mét ton min dan mon sévé
Moin la envi ou défen a moin kroir
La fin dé temp pas loin arivé
Kom kares soleil dans kares la pli
Nalé viv mafat oubien salazy
Et na laise un tras pou loder nout pay

Kan la pli y tom for
La di bondié la pou pléré
Na dolo si ton kor
Zot lé béni dor dan bon zié
Mon rév kom in tablo le ban kouler la débordé un tablo un bato un large comme sat ou vé

Bayoune kosa mi fé la
Kosa nora apré
Poukwé nou ri nou plér
Mais akoz nou yém nou tié
Wa di sa guép l’hiver
Fourmi l’éter sa lo sicré
Ma tiembo séré dan ker
La klé santié somin gran tramblé

Aster mi sar pi l’écol
Mon ker kom in mok en tol
Kom dan un rum sarét
Fo son plein fo pas li son kré
Mi aster la nouvel line pou k’la pli y tom en farine
Mon kafrine sou son kapline
Son ker en ravine
Va gégraine si côté
Mon méillér kamarad l’écol la di pou l’arzen fo pas koz kréol
Y fo ton tét lé bien pénié
Y fo ti gain bien coz fransé
Pou gain déza mars dan soulié
Ou maille pas dan ladi lafé
Fo dan ton zié na poin maloy
Fo dan ton ker na poin lalkol
En plis falé ou té apren l’ékol



Ti Paris – Ousa Nousava

un compteur pour votre site

web stats

Une splendide chanson du groupe Ousa Nousava, l’émotion à l’état pure !!! <3
Vidéo postée par TiKazenPaille974.

Paroles:

Ti Paris – Ousa Nousava

Son case, un case en tole

Son cours, cours la poussière

Li sa pa lékol

Ou trouve sa drôle

Mwin lé pa fier

Li manz sote li la trouvé

Kan li la point li fé pitié

Et dé fwa kan li na poin du tout

Li garde aou döbout dan la boue

Kom si li envi pléré

Et pendan kou sa bass lékol

Po alé koz avek ti fille

La ou koné pi personne

Kan ou embrass ti fille

Marmay là la point mangé

Marmay là y fé pitié

Dann gro soleil midi

Li la po rode son mangé dann fond la voirie

Marmay là la point mangé

Marmay là y fé pitié

Li fouille dan la voirie

Y di sa marmay … Ti Paris oté

Son case inn dé fey tole

Son cours coté la mer

Li sa pa lékol

Ou trouve sa drôle

Mwin lé pa fier

Li manz sote li la trouvé

Kan li la point li fé pitié

Et dé fwa kan li na poin du tout

Li garde aou döbout dan la boue

Kom si li envi pléré

Et pendant ke monsieur le dimanche

Semiz blanss

Monsieur si bord la plage

Oulé avek tantine ou dia li admire le paysage

Ou dia li: "Regarde-moi la mer, qu’elle est belle.

Et ses vagues qui viennent s’écraser sur les coraux,

Pour venir mourir dans le petit lagon.

Et regarde aussi le soleil à l’horizon,

De là-bas il fait briller

Tes longs cheveux et tes beaux yeux d’enfant."

Tortie wa pa son ké (maléré)

Tortie wa pa son ké (maléré)

Tortie wa pa son ké hé hé (maléré)

Li lé méléré

Tortie wa pa son ké

Papa la po rode bouteilles

Et momon ‘saye venn couture

Ti frère la parti la pêche

Ti sèr la pou fouille dan la pourriture

Ti sèr la pou pléré

Son kilote dan la pli

Gro monsieur y vien zèt la saleté

La pèr son bagnol, son bagnol y sali

Okilé zonm politik ?

Sat y yèm rouve la guèl ?

Sat y yèm fé critik ?

Sat nana gran guèl ?

Marmay là la point mangé

Marmay là y fé pitié

Dann gro soleil midi

Li la po rode son mangé dann fond la voirie

Marmay là la point mangé

Marmay là y fé pitié

Li fouille dan la voirie

Y di sa marmay … Ti Paris oté

Aou lasé do pain

Ou zèt ali dann chömin

Out sévé brille dann soleil

Mé la sienne la pa pareil

Sat la sienne lé tro frisé

Minm le vent ginye pa déplacé

Y di sa lé fé la poussièr ti frèr

Sa lé fé la misèr

Astèr, marmay là la point mangé

Marmay là y fé pitié

Li fouille dan la voirie

Y di sa marmay … Ti Paris oté

Mizik

Oté la lune – Ousa nousava

web stats

un compteur pour votre site

Voici pour terminer la série spéciale Ousa nousava, une sublime chanson extraite de leur tout premier album et qui est aussi devenue culte (comme le plupart de leurs chansons d’ailleurs !).
Vidéo postée par moi.
 
   
 
 
Paroles:
Musik
 
Oté la lune,
Di a moin ousa ti lé.
A moin, moin lé assise dessous pied d’prunes,
D’ici mi entend la vieille pléré.
Hier soir non pli ou té pa là,
Et mi avoue k’moin té triste.
Moin té comme dann chemin Grands-Bois,
Pou mesure sot la perde la piste.
 
Oté la lune,
Et dia moin ousa ou lé.
Côté la case dann fond la ravine,
Crapauds y chante la pli pa loin tombé.
A soir de bois lé mouillés,
Na point non plu pétrol po mèt dan la lampe.
Et comme monn ti sèr li gaingne pa travailler,
Li dia moin li la envie habite chez son matante.
Ti soeur la besoin a toué,
Po li connèt la marée.
Zarab’ la po rode aou,
Po li fé son calendrier.
Là-haut cultivatèr,
La besoin planter.
A moin dessous pied d’prunes moin la pèr,
Parsk’minuit la pa loin sonné.
 
Oté la lune,
Mé asé camouf’ a toué.
Oté la lune,
Oui oté mystère bondié.
Oté la lune,
Demain kisa va éclair mon sentier ?
Ou sé le seul lumière ke la commune,
L’Etat, la Science y gaingne pa fé payer.
Oté la lune,
Di a moin ousa ti lé.
Oté la lune,
La vieille y vienn arrête pléré.
Se manké aou ‘si, ptèt bien ou lé amoureuz.
Demoun y di l’amour comme bébête l’argent,
Comme un trèfle kat’ feuilles, un mante religieuse.
 
Musik
 
Oté la lune,
Mé dia moin ousa ti lé.
Oté la lune,
Dehors i fé noir, dehors i fé fré.
Oté la lune,
Bana la ferme la porte a clé.
Oté la lune,
Minuit la pa loin sonné.
Oté la lune,
Mé asé camouffle a toué.
Oté la lune,
Farine la pluie la fine arrivé.
Oté la lune,
Se manké mové zâme la fini lévé.
Mi entend derrière pied goyaviers,
Comme si un boug la pou marsé.
I di rode semin po passer,
Rode semin po courit.
Garde kisa la po marsé,
Et pe tèt boug là, la tête li na pi.
I di batte dessis la porte,
Et fé lève out maman.
Batte batte et batte batte dessus la porte,
Dia li dehors na volèr zenfants.
 
Musik
 
Ti frère, ti sèr i plèr,
Na pi do lo, na pi courant.
Dehors mon kèr y sèr,
Dann courant d’air lodèr mové temps.
I di ou dors derrière la mer,
Comme marmay dann dos zot manman.
L’éclipse soleil, out line de miel,
Dann ciel zétoiles out bann zenfants.
 
Musik
 
La la laï la laï la la
La la laï la laï la la
La la laï la laï la la
La la laï la laï la la
……..
 

Ousa Nousava – Ousa nousava

web stats

un compteur pour votre site

Alors cette chanson, elle est trop puissante … les instruments, les paroles, la pêche de Bernard Joron lorsqu’il la chante … bref elle est splendide.
Cette chanson a d’ailleurs gagné le prix du concours "9 semaines et un jour" qui mettait en compétition tout les départements français d’Outre-Mer !!!!!!!   Sa c’est le talent made in 974 !!!! Sa a nou sa, gout’ a nou dont !!!!!
Vidéo postée par moi.
 
   
 
Néna des millions d’années ke nou lé la,
Soman komen nou larivé, sa nou koné pa.
Deux, troi i di microbe la transformé,
Na dot i di Adam et Eve envoyé par bon dié.

Kan nou mort, ousa nou sava?
Koman nou larivé?
Sa nou koné pa.
Kan nou mort, ousa nou sava?
Koman nou larivé?
Sa nou koné pa.

A coz li lé noir, blanc, jaune, ou aime pa li.
Si li lé misèr, clochard, non ou aime pa li.
Mé kan nou lé la, nou lé la ke de passage.
Vo mieu ou essaye à faire ou hommage.

Kan nou mort, ousa nou sava?
Koman nou larivé?
Sa nou koné pa.
Kan nou mort, ousa nou sava?
Koman nou larivé?
Sa nou koné pa.

Kan mon monmon la mèt a moin là,
Li la pa dia moin.
Si té comme sa, wo, si toute té comme sa.
Mé comme bocou dot estèr, moin lé pi dakor.
Comme in musicien, mi voudré change zaccords.

Kan nou mort, ousa nou sava?
Koman nou larivé?
Sa nou koné pa.
Kan nou mort, ousa nou sava?
Koman nou larivé?
Sa nou koné pa.

Là-bas – Ousa nousava

web stats

un compteur pour votre site

Ecoutez cette sublime chanson qui a bercé mon enfance …
Vidéo postée par moi.
 
    
 
 
Paroles:
Là-bas, là-bas, là-bas, là-bas,
Dann milieu l’Océan indien.
(Dann milieu l’Océan Indien)
Néna, néna, néna, néna,
Un terre dessus na romarin.
(Tamarin)
Là-bas, là-bas, là-bas, là-bas,
Dann milieu l’Océan Indien.
(Dann milieu l’Océan Indien)
Néna, néna, néna, néna,
Un terre dessus na romarin.
(Tamarin)
 
Mé néna la politik.
Chakinn i fé son critik.
Le plu fort i donn le plu faib’ inn ti moné.
I dia li i fo bien voté.
 
Là-bas, là-bas, là-bas, là-bas,
Dann milieu l’Océan indien.
(Dann milieu l’Océan Indien)
Néna, néna, néna, néna,
Un terre dessus na romarin.
(Tamarin)
Là-bas, là-bas, là-bas, là-bas,
Dann milieu l’Océan Indien.
(Dann milieu l’Océan Indien)
Néna, néna, néna, néna,
Un terre dessus na romarin.
(Tamarin)
 
Un nafèr i appel le sort.
Et kan sa i prend out corps.
Lé pareil ou lé dan l’amour.
Hmmm lé pareil ou vé ni fou.
 
Là-bas, là-bas, là-bas, là-bas,
Dann milieu l’Océan indien.
(Dann milieu l’Océan Indien)
Néna, néna, néna, néna,
Un terre dessus na romarin.
(Tamarin)
Là-bas, là-bas, là-bas, là-bas,
Dann rein l’Océan Indien.
(Dann rein l’Océan Indien)
Néna, néna, néna, néna,
Touzour un pé i viol cachets
L’ombrage cocotiers.
 
Mé néna ossi zamourés,
Zot i garde a zot dan zot ziés.
Et kan soleil i couche,
Zot i embrasse dessus la bouche.
 
Là-bas, là-bas, là-bas, là-bas,
Dann milieu l’Océan indien.
(Dann milieu l’Océan Indien)
Néna, néna, néna, néna,
Un terre dessus na romarin.
(Tamarin)
Là-bas, là-bas, là-bas, là-bas,
Dann milieu l’Océan Indien.
(Dann milieu l’Océan Indien)
Néna, néna, néna, néna,
Un terre dessus na romarin.
(Tamarin)
 
Hmm na touristes i vient visité,
Zot i di garde la beauté.
Kan yarrive po retourné,
Hmm zot lé pi décidés.
 
Là-bas, là-bas, là-bas, là-bas,
Dann milieu l’Océan indien.
(Dann milieu l’Océan Indien)
Néna, néna, néna, néna,
Un terre dessus na romarin.
(Tamarin)
Là-bas, là-bas, là-bas, là-bas,
Dann milieu l’Océan Indien.
(Dann milieu l’Océan Indien)
Néna, néna, néna, néna,
Un terre dessus na romarin.
(Tamarin)
 
Mé néna la politik.
Chakinn i fé son critik.
Le plu faib’ i donn le plu fort un bon moné.
I dia li Monsieur prend mon pitié !!!
 

Savannah – Ousa nousava

web stats

un compteur pour votre site

Encore une fois une superbe chanson avec un trop bon son signés Ousa nousava et en honneur à notre fameux maloya …
Vidéo postée par moi.
 
   
 
 
Paroles:
La line ek soleil pa loin marier,
Moin lé su dlit, mon zieux lé collés,
Mi di gramoun la lève gran matin,
Pou allé rode travail partout dann chemin.
(Pou allé rode travail partout dann chemin)
Dann ciel na point nuages di tout,
Sa i ve fé comprend’ a moin,
Si mi mèt pa lombrage si mon tête,
Attention l’orage mal de tête.
( Attention l’orage mal de tête)
 
Dé fois mi d’mand’ a moin vrément,
Dan kel bord moin lé rendi,
Oté dann prochain croisé,
Kel chemin i fo mi prend ?
(Kel chemin i fo mi prend ?)
Dé fois nou assise dann fé noir,
A moin ek mon guitare,
Nou raconte a nou un zistoir,
Po nou raconte a zot pli tard.
(Po moin raconte a zot pli tard)
 
La coupe cann’ la fini,
Nou koné na fourmis sous la terre,
Kan nou wa gran patron po réffléchit,
Nout kèr lé prêt pou fé la guerre.
(Nout kèr lé prêt pou fé la guerre)
 
Mé y di,
Ah ah ah ah,
Maloya sa,
(Nout maloya)
Maloya sa,
(Nout maloya)
Ah ah ah ah,
Maloya sa,
(Nout maloya)
Maloya sa,
(Nout maloya)
 
Papa rogarde mon bulletin dnotes,
Oh zordi ton kèr lé tend’,
Ti féra pa fé d’scend’ mon kilote,
Po tape a moin cout’ kèr cann’.
(Po tape a moin cout’ kèr cann’)
Moin la écrit Père-Noël,
Moin la ‘voye un lèt’ dan le ciel,
Moin la d’mand’ un poupée po Christelle,
Po moin et pi un vélo po Mickaël.
(Po Mickaël)
Po Mickaël.
(Po Mickaël)
 
Kan ta courrit, akout’ a moin,
Moin la trouve Père-Noël dan la croisée,
Li té sorte boit un coup,
Li la dia moin, oté gramoun !
(Oté gramoun !)
Oté gramoun !
(Oté gramoun !)
Père-Noël té travaille l’usine,
Raller/pousser la batte a zot dehors,
Ladi lafé ek gran patron,
Li na pi larzent po acheté zouets.
(Po acheté zouets)
Po acheté zouets.
(Po acheté zouets)
 
Mé li la dia moin,
Si lo zaffaire i tourne rond,
D’ici moin d’février,
Li va argaingne l’arzent,
Ta gaingne acheté ton zouet.
(M’va gaingne acheté ton zouet)
 
Ah ah ah ah,
Savannah sa,
(Oh maloya)
Maloya sa,
(Ouais Savannah)
Ah ah ah ah,
Savannah sa,
(Oh maloya)
Maloya sa,
(Ouais Savannah)
 
Avant té la roue ek deux bout’ bois,
Nou té mèt inn ti pe le temps,
Coméla le temps la changé,
Fodra vend’ un cochon po nou gaingne la moné.
(Gaingne la moné)
Po nou gaingne la moné.
(Gaingne la moné)
D’scend’ dann fond la ravine,
Rode manzé cabris,
Zerb’ po lapin, po cochons d’Inde,
Na manz vavang’ sous pied zamblon,
Ta saroye mang’ na manze ek piment.
(Na saroye mang’ na manze ek piment)
 
Lé gars dann cannèt na la poussière,
Zanguille brîlé, zendarmes volèr,
Sé papa, maman essaye fé le gran,
Réel estèr mi wa comme i mank un nafèr.
(L’argent !)
Comme i mank un nafèr.
(L’argent !)
 
Li lapprend’ poème, récitation,
Po Père-Noël, papa jour d’l’an,
Li assis su perron, li tourne a moin le dos,
Po pa mi wa sonn ti zié ke lé rempli d’lo.
(Lé rempli d’lo)
Ke lé rempli d’lo.
(Lé rempli d’lo)
Mon dié la fé toute égalité,
Na toujours un gatèr po command’ aou,
Mé le zour son retour,
Na plis k’un pé va regretté.
(Plis k’un pé va regretté)
 
Ah ah ah ah,
Maloya sa,
(Oh Savannah)
Savannah sa,
(Nout maloya)
Ah ah ah ah,
Savannah sa,
(Oh maloya)
Maloya sa,
(Sé Savannah)
 
Musik