Là-bas – Ousa nousava

web stats

un compteur pour votre site

Ecoutez cette sublime chanson qui a bercé mon enfance …
Vidéo postée par moi.
 
    
 
 
Paroles:
Là-bas, là-bas, là-bas, là-bas,
Dann milieu l’Océan indien.
(Dann milieu l’Océan Indien)
Néna, néna, néna, néna,
Un terre dessus na romarin.
(Tamarin)
Là-bas, là-bas, là-bas, là-bas,
Dann milieu l’Océan Indien.
(Dann milieu l’Océan Indien)
Néna, néna, néna, néna,
Un terre dessus na romarin.
(Tamarin)
 
Mé néna la politik.
Chakinn i fé son critik.
Le plu fort i donn le plu faib’ inn ti moné.
I dia li i fo bien voté.
 
Là-bas, là-bas, là-bas, là-bas,
Dann milieu l’Océan indien.
(Dann milieu l’Océan Indien)
Néna, néna, néna, néna,
Un terre dessus na romarin.
(Tamarin)
Là-bas, là-bas, là-bas, là-bas,
Dann milieu l’Océan Indien.
(Dann milieu l’Océan Indien)
Néna, néna, néna, néna,
Un terre dessus na romarin.
(Tamarin)
 
Un nafèr i appel le sort.
Et kan sa i prend out corps.
Lé pareil ou lé dan l’amour.
Hmmm lé pareil ou vé ni fou.
 
Là-bas, là-bas, là-bas, là-bas,
Dann milieu l’Océan indien.
(Dann milieu l’Océan Indien)
Néna, néna, néna, néna,
Un terre dessus na romarin.
(Tamarin)
Là-bas, là-bas, là-bas, là-bas,
Dann rein l’Océan Indien.
(Dann rein l’Océan Indien)
Néna, néna, néna, néna,
Touzour un pé i viol cachets
L’ombrage cocotiers.
 
Mé néna ossi zamourés,
Zot i garde a zot dan zot ziés.
Et kan soleil i couche,
Zot i embrasse dessus la bouche.
 
Là-bas, là-bas, là-bas, là-bas,
Dann milieu l’Océan indien.
(Dann milieu l’Océan Indien)
Néna, néna, néna, néna,
Un terre dessus na romarin.
(Tamarin)
Là-bas, là-bas, là-bas, là-bas,
Dann milieu l’Océan Indien.
(Dann milieu l’Océan Indien)
Néna, néna, néna, néna,
Un terre dessus na romarin.
(Tamarin)
 
Hmm na touristes i vient visité,
Zot i di garde la beauté.
Kan yarrive po retourné,
Hmm zot lé pi décidés.
 
Là-bas, là-bas, là-bas, là-bas,
Dann milieu l’Océan indien.
(Dann milieu l’Océan Indien)
Néna, néna, néna, néna,
Un terre dessus na romarin.
(Tamarin)
Là-bas, là-bas, là-bas, là-bas,
Dann milieu l’Océan Indien.
(Dann milieu l’Océan Indien)
Néna, néna, néna, néna,
Un terre dessus na romarin.
(Tamarin)
 
Mé néna la politik.
Chakinn i fé son critik.
Le plu faib’ i donn le plu fort un bon moné.
I dia li Monsieur prend mon pitié !!!
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s